Alcool, lendemain de fêtes et conduite automobile


police

Depuis juillet 2015, le Code de la route prévoit une différence entre le taux d’alcool autorisé pour les conducteurs en permis probatoire et les autres. En effet, le ministère de l’Intérieur a décidé d’abaisser la limite de taux d’alcoolémie autorisé de 0,5 g à 0,2 g par litre pour les jeunes conducteurs (décret n° 2015-743 du 24 juin 2015 relatif à la lutte contre l’insécurité routière)
Sur le plan pratique cette baisse du taux autorisé se traduit dans les faits par une interdiction de consommer la moindre goutte d’alcool avant de conduire pour les jeunes conducteurs. 
Par ailleurs, il faut être vigilant lors des lendemains de fêtes arrosées : reprendre le volant à 10H du matin, même si « on se sent bien, ou mieux », n ‘est pas raisonnable compte tenu de la lente décroissance de l’alcoolémie comme on peut le lire dans l’excellent article de hepatoweb http://hepatoweb.com/Alcool_Partie_1.php
Exemple : pour une consommation de 3 verre-standards  il faudra environ 4 heures pour un homme, et 5 heures pour une femme pour retrouver une alcoolémie nulle.
En cas de consommation plus importante le délai s ‘allonge…
Pas de conflits d’intérêt à déclarer dans les références citées

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>